Royaume-Uni : la lutte acharnée des parents pour protéger leurs enfants des dangers des smartphones !

Royaume-Uni la lutte acharnée des parents pour protéger leurs enfants des dangers des smartphones !

Dans un monde de plus en plus connecté, les smartphones sont devenus des outils omniprésents, particulièrement chez les jeunes. Cependant, au Royaume-Uni, des parents se retrouvent face à la difficile tâche de protéger leurs enfants des dangers associés à l’utilisation excessive de ces appareils. Cette lutte acharnée pour la protection des enfants soulève des questions cruciales sur la sécurité en ligne et le bien-être des jeunes.

Initiation d’une campagne destinée à protéger les enfants du monde numérique 

Pour Daisy Greenwell, une journaliste et mère de trois enfants, l’alarme a retenti lors d’une conversation apparemment ordinaire au portail de l’école. Un parent d’élève lui a révélé que son fils de 11 ans possédait déjà un téléphone, une réalité partagée par un tiers des enfants de la classe. Cette nouvelle l’a profondément bouleversée. Elle exprima ses craintes dans un commentaire sur Instagram début février, affirmant qu’elle refusait de mettre en danger la santé mentale de son enfant.

Elle a également souligné la pression sociale qui pèse sur les parents lorsque la majorité des camarades de classe de leur enfant possèdent un téléphone. Cette résidente de Woodbridge, dans l’est de l’Angleterre, a suscité une avalanche de réactions de la part d’autres parents. Ces derniers sont tout aussi préoccupés par les risques que représentent les smartphones pour leurs enfants, notamment le cyberharcèlement, les contenus nuisibles, etc.

À lire aussi : Zoom sur l’association GENEPI et son action auprès des personnes incarcérées 

  Youtube contre-attaque : la guerre aux applications anti-pubs sur smartphone est déclarée !

En collaboration avec son amie Clare Reynolds, elle a initié une campagne baptisée « Parents unis pour une enfance sans smartphone ». Cela illustre ainsi la détermination croissante des parents à protéger leurs enfants dans un monde de plus en plus numérique.

Création d’un groupe whatsapp 

Royaume-Uni  la lutte acharnée des parents pour protéger leurs enfants des dangers des smartphones !

Face aux demandes insistantes des enfants pour avoir un téléphone, les études et les témoignages des parents suscitent des inquiétudes croissantes. Daisy Greenwell, troublée par une étude démontrant les effets néfastes du téléphone sur la santé mentale des enfants, a lancé un débat sur les réseaux. Elle a ensuite créé un groupe WhatsApp qui a rapidement rassemblé de nombreux parents partageant les mêmes préoccupations. Cette initiative a donné naissance à des groupes régionaux et à des collaborations avec divers groupes de personnes tels que :

  • Des experts ;
  • Des chefs d’établissement ;
  • Des représentants gouvernementaux.

Cela reflète ainsi un mouvement grandissant de parents cherchant à protéger leurs enfants de l’impact potentiellement nocif des smartphones.

Découvrez également : Utilisation de l’énergie solaire dans les grands data centers 

L’opinion du psychologue Haidt 

Les préoccupations des parents sont également abordées dans le livre « The Anxious Generation » du psychologue américain Jonathan Haidt. Il a été publié récemment au Royaume-Uni. Haidt soutient que l’avènement omniprésent des smartphones entre 2010 et 2015 a entraîné une transformation majeure de l’enfance. Il préconise une interdiction des smartphones avant l’âge de 14 ans et des réseaux sociaux avant 16 ans. Il appelle ainsi les parents à agir collectivement pour résister à la pression exercée par les enfants pour obtenir ces appareils. 

  One UI 6.1 : Galaxy AI débarque sur ces smartphones Samsung dès mai !

Cet article peut vous plaire : Top 10 des sorties TV/Cinéma de 2023 

La lutte des parents au Royaume-Uni pour protéger leurs enfants des dangers des smartphones est un défi complexe et en constante évolution. Bien que les dispositifs de contrôle parental et les campagnes puissent aider, il est également crucial de créer un environnement numérique fiable et plus sain.