Sécurité informatique en entreprise : comment réaliser un test d’intrusion informatique ?

sécurité informatique en entreprise : comment réaliser un test d’intrusion informatique ?

La cybersécurité est un domaine qui prend de plus en plus d’importance ces dernières années. Avec l’avènement de l’e-commerce et le développement du télétravail pendant la pandémie de Coronavirus, a exposé les sociétés à des nouveaux risques en matière de cybersécurité. De plus en plus de nouvelles technologies font leur apparition et laissent derrière elles certaines failles que les pirates n’hésitent pas à exploiter.

Pour s’assurer de la performance de son système de sécurité et pour garantir la confidentialité des informations, les entreprises testent leurs différents systèmes de sécurité pour être prêt à combattre les attaques toujours plus innovantes et farfelues des pirates informatiques. Aujourd’hui, les attaques informatiques font perdre chaque semaine des millions d’euros aux entreprises françaises attaquées par des logiciels malveillants.

Qu’est-ce qu’un test d’intrusion informatique ?

Réaliser un test d’intrusion informatique consiste en réalité à simuler une attaque de votre système par un hacker en conditions réelles, pour comprendre et identifier les failles et les vulnérabilités du système, et ainsi les corriger. C’est l’un des principaux processus qui permet de renforcer continuellement la sécurité de votre système informatique.

Lancé par un expert en cybersécurité ou une équipe de sécurité des systèmes d’information, ils existent, comme vous pouvez le voir ici, trois principaux types de test :

  • Le test en boite noir qui consisté à attaquer le système depuis l’extérieur, sans s’infiltrer.
  • Le test en boîte grise qui consiste à s’infiltrer sur le système via un compte utilisateur (clients, collaborateurs…)
  • Le test en boîte blanche consiste à infiltrer le système via la structure du système (le serveur, une application web).
  Les salaires dans le monde de l’informatique

Une fois ces tests réalisés, un rapport d’audit est rédigé avec une liste des failles identifiées et leur probabilité d’occurrence. Cela permet de dresser une évaluation des risques liés à l’infrastructure informatique d’une entreprise et de proposer des suggestions et des recommandations pour corriger ses failles.

Qu'est-ce qu'un test d'intrusion informatique ?
Source : shutterstock.com

Pourquoi réaliser ce test en entreprise ?

La première mission de ce genre de test en entreprise, c’est de comprendre les faiblesses de votre logiciel et de vos services informatiques afin d’établir de nouvelles actions pour renforcer la sécurité de ce dernier. Dans l’idéal, vos tests permettent de fournir des pistes correctives concrètes que vous pourrez rapidement instaurer.

Là où un audit simple de sécurité informatique se fonde sur les lois et les bonnes pratiques de sécurité globale, le test d’intrusion s’établit à partir des pratiques des pirates informatiques en temps réel. Il assure donc d’identifier de nouvelles menaces liées à des nouvelles technologies qu’un audit classique peut difficilement déceler. En simulant les actions des pirates, on comprend mieux leurs intentions, leurs process, et on les combat ainsi plus efficacement.

Les tests d’intrusion sont généralement accompagnés d’autres services liés à votre cybersécurité, comme des formations pour vos collaborateurs sur les bonnes pratiques qui permettent d’assurer la sécurité informatique.

Pourquoi réaliser ce test en entreprise ?
Source : shutterstock.com

Comment cela se passe-t-il ?

Un test d’intrusion est très souvent réalisé par un prestataire spécialisé en cybersécurité. Le procédé se déroule en quatre étapes distinctes :

  • Tout d’abord, la reconnaissance, pendant laquelle le spécialiste recherche les informations sur la cible à analyser (adresses IP, données partagées, technologies présentes sur le logiciel…).
  • Vient ensuite le mapping, qui liste les fonctionnalités de la cible et qui permet de faire ressortir les éléments les plus exposés et les plus en danger.
  • La partie découverte a pour objectif de trouver des vulnérabilités grâce à une recherche manuelle et des outils automatisés fournis par le prestataire.
  • Enfin, lors de la partie exploitation, l’expert teste les failles identifiées et assure d’établir l’impact réel de la défaillance sur votre sécurité et le niveau d’importance de la faille.
  Email : la différence entre CC et CCI

Une fois ces quatre étapes terminées, des recommandations sont faites dans l’audit de sécurité informatique. Vous n’avez plus qu’à appliquer ces correctifs pour vous assurer que votre système n’est pas exposé aux attaques des pirates du web. Certains correctifs sont plus longs à instaurer que d’autres. Quelle que soit la solution choisie, vous êtes accompagné par des spécialistes pour réaliser les correctifs et renforcer votre système.

Vous connaissez désormais tout sur les tests d’intrusion informatique, leurs objectifs, leurs déroulements et leurs avantages. Vous n’avez plus qu’à contacter un expert en cybersécurité pour tester vos systèmes et pérenniser sereinement l’activité de votre entreprise et toutes vos données professionnelles.