La déception de l’AI Pin : Le smartphone peut-il vraiment dormir sur ses deux oreilles ?

La déception de l'AI Pin Le smartphone peut-il vraiment dormir sur ses deux oreilles

L’AI Pin de Humane, un pin’s connecté propulsé par l’intelligence artificielle de ChatGPT, avait suscité un vif intérêt lors de son annonce. Toutefois, après les tests réalisés par des critiques américains, il apparaît que ce dispositif n’est pas à la hauteur des attentes. Vendu à 700 $, avec un abonnement mensuel de 24 €, il se révèle nettement moins performant que les smartphones traditionnels.

L’échec des promesses de l’AI Pin

L’AI Pin, conçu pour fonctionner sans écran et être piloté principalement par la voix, rencontre des difficultés significatives. Le système CosmOS, malgré son originalité, peine à comprendre les requêtes vocales et les traite lentement. Par exemple, il faut six secondes pour obtenir la météo et neuf pour envoyer un SMS. Ce délai est problématique, surtout quand on le compare aux réponses quasi instantanées fournies par les smartphones via des assistants comme Siri.

Comparaison des performances avec les smartphones traditionnels

En comparaison directe, l’AI Pin semble mal équipé pour rivaliser avec les smartphones. Les fonctions de base, telles que la consultation de la météo ou l’envoi de messages, sont non seulement lentes, mais aussi souvent entachées d’erreurs. David Pierce de The Verge mentionne des délais jusqu’à 12 secondes pour identifier un lieu célèbre, un temps d’attente inacceptable dans l’ère actuelle de l’instantanéité.

Les fonctionnalités additionnelles et leurs limites

Au-delà des commandes vocales, l’AI Pin inclut un picoprojecteur. Cependant, celui-ci déçoit également. L’affichage monochrome manque de luminosité, rendant la lecture difficile, voire impossible en extérieur. La proximité nécessaire pour une lecture claire est impraticable pour un usage quotidien. L’autonomie de l’appareil est un autre point faible, la batterie ne tenant pas une journée complète et ayant tendance à chauffer.

  Découvrez pourquoi les meilleurs smartphones de 2025 pourraient être très lourds !

Lire aussi : Pourquoi votre smartphone met-il une éternité à se recharger ? Découvrez les raisons et les astuces pour accélérer le processus !

Le prix et le modèle économique contestés

Le coût initial élevé de l’AI Pin, combiné à un abonnement mensuel, soulève des questions sur son rapport qualité-prix. À 700 $ l’unité, plus les frais mensuels, il est difficile de justifier un tel investissement pour un appareil aux performances aussi limitées. Surtout face à des smartphones plus abordables et nettement plus compétents.

La déception de l'AI Pin : Le smartphone peut-il vraiment dormir sur ses deux oreilles ?

Le futur des gadgets connectés à l’ère de l’IA

Malgré ces défis, l’initiative de Humane d’intégrer l’intelligence artificielle dans un format portable mérite d’être reconnue. Les technologies émergentes telles que l’AI Pin doivent encore évoluer pour véritablement concurrencer ou compléter les smartphones.

Lire aussi : Les meilleurs accessoires high-tech de 2024 pour améliorer votre quotidien

Les smartphones peuvent, pour l’instant, « dormir sur leurs deux oreilles ». L’AI Pin, malgré son concept novateur, ne représente pas encore une menace sérieuse en raison de ses nombreuses limitations. Cette expérience montre que le chemin reste long avant que de nouveaux gadgets puissent détrôner les téléphones intelligents de leur position dominante sur le marché.

À toutes fins utiles, lisez : Découvrez le smartphone révolutionnaire qui bat l’iPhone et Samsung sur le réseau 5.5G !