Les jeux de société : une approche ludique pour améliorer les compétences en mathématiques chez les enfants

les jeux de societe

Le rôle des jeux de société dans l’apprentissage

Il est désormais reconnu que les jeux de société peuvent contribuer à améliorer les compétences en mathématiques des enfants. En jouant à certains jeux basés sur les chiffres, les enfants développent leurs aptitudes numériques. Ils peuvent notamment aider les enfants âgés de trois à neuf ans à perfectionner leur capacité d’addition et de comptage.

Une étude démontrant les bienfaits des jeux de société sur les apprentissages mathématiques

Selon Campustech, qui a relayé une petite étude publiée le 6 juillet dans la revue Early Years, les jeux de société basés sur les chiffres peuvent aider les enfants de 3 à 9 ans à améliorer leur addition, leur comptage et leur capacité à déterminer si un nombre est plus grand ou plus petit qu’un autre. Les chercheurs pensent que les enfants pourraient bénéficier de programmes d’apprentissage ou de ludothérapie impliquant des jeux de société plusieurs fois par semaine, supervisés par un enseignant ou un adulte qualifié.

Les différences entre les types de jeux de société

Il faut toutefois noter que tous les jeux de société n’ont pas les mêmes effets sur l’apprentissage. Les jeux où les joueurs prennent leur tour pour déplacer leurs pions sur un plateau n’ont pas les mêmes conséquences que les jeux qui incluent des paris ou du hasard. Les règles établies d’un jeu de société limitent également les actions et les mouvements des joueurs sur le plateau, ce qui peut parfois affecter l’expérience globale du jeu.

illustration de jeux

La personnalisation des jeux pour un apprentissage optimum

Les jeux de société peuvent être facilement adaptés pour inclure des objectifs d’apprentissage relatifs aux compétences mathématiques, voire à d’autres domaines. Dans la plupart des études examinées par l’équipe de recherche, les enfants étaient répartis en deux groupes : ceux qui jouaient à des jeux basés sur les chiffres et ceux qui participaient à des activités sans lien avec la numération. D’autres études utilisaient des jeux de société spécifiques, comme les dominos ou le Monopoly, pour promouvoir les compétences arithmétiques précoces, telles que compter à haute voix.

  • 52% des activités ont montré une amélioration significative des compétences arithmétiques après les séances de jeu.
  • Près d’un tiers des situations, les enfants participant aux jeux avaient de meilleurs résultats que ceux qui ne prenaient pas part aux activités ludiques.
  Découvrez nos meilleurs conseils et astuces pour devenir un maître du jeu Snake !

Quatre domaines d’évaluation des compétences mathématiques

Après ces sessions, les chercheurs ont évalué les compétences mathématiques des participants dans quatre domaines :

  1. La compétence quantitative
  2. La compréhension des nombres de base (ex : 9 est plus grand que 3)
  3. Les connaissances approfondies (ex : l’enfant peut additionner et soustraire)
  4. L’intérêt pour les mathématiques

Des perspectives d’avenir pour les jeux éducatifs

Selon Jaime Balladares, psychologue de l’éducation à l’Université pontificale catholique du Chili et co-auteur de l’étude, la création et la mise en œuvre de jeux de société, ainsi que l’évaluation scientifique de leur utilité dans l’apprentissage des mathématiques chez les enfants, sont des tâches essentielles que les éducateurs devraient entreprendre. « De futures études devraient être conçues pour explorer les effets de ces jeux sur d’autres compétences cognitives et développementales », ajoute M. Balladares. On peut donc s’attendre à ce qu’un espace intéressant pour l’intervention et l’évaluation des jeux de société s’ouvre dans les prochaines années, compte tenu de la complexité des jeux actuels et du besoin de concevoir des jeux toujours plus nombreux et de meilleure qualité à des fins éducatives.

Conclusion : démystifier le « bosse des maths »

Bien que nous ayons abordé l’influence des jeux de société sur les compétences mathématiques des enfants, un débat persiste quant à l’idée d’une aptitude innée ou acquise en mathématiques. L’important est néanmoins de mettre en place des outils ludiques et personnalisés pour favoriser l’apprentissage et l’intérêt des enfants pour cette discipline, et les jeux de société peuvent y contribuer grandement.